Pré­cis de Magie Végé­tale

La Magie est l’étude et la pra­tique du maniement des forces secrètes de la Nature

papillon
papillon

Bib­li­ogra­phie

grimoire

dico

Dic­tio­n­naire Ency­clopédique de Sci­ences Médicales

Pub­lié sous la direc­tion de Mon­sieur le Dr A. Dechambre

1866 — Librairie P. Asselin — 1500 pages

C’est un petit tré­sor que j’ai trouvé dans le vide-​grenier d’un cou­vent de bonnes sœurs, encore tout empreint d’odeur de sainteté.

Il con­tient un grand nom­bre de pré­pa­ra­tions aujourd’hui dis­parues du codex, la Théri­aque, la Tein­ture d’Or, des for­mules alchimiques…

Comme il est dom­mage que la médecine mod­erne ait renoncé à l’Art de For­muler (lais­sant ce soin à l’industrie phar­ma­ceu­tique), elle s’est détournée de la magie des plantes et n’en perçoit plus l’esprit bienfaisant.


drnature

Doc­teur Nature

Jean Val­net

Jean Val­net dit que la Nature est le meilleur des médecins et que c’est dans la Nature que l’on trouve les meilleures des médecines. Idée très sim­ple, idée «naturelle», mais qui va à l’encontre de la plu­part des théories et des tech­niques mod­ernes qu’il a forte­ment con­tribué à influ­encer depuis ses pre­miers écrits de 1948, en par­ti­c­ulier le pre­mière édi­tion de cet ouvrage en 1971. C’est pourquoi le livre du Dr Val­net à à la fois une somme et un réquisi­toire. Une somme, parce-​que cet ouvrage — clair et pas­sion­nant pour le lecteur non averti des prob­lèmes médi­caux comme pour le spé­cial­iste — résume un expéri­ence orig­i­nale de 35 ans. Un réquisi­toire, car «Doc­teur Nature» s’en prend aux con­di­tions de la vie mod­erne, désas­treuses pour la santé, depuis l’alimentation trafiquée, jusqu’à l’abus des médica­ments syn­thé­tiques dont beau­coup trop de gens usent sans dis­cerne­ment. Jean Val­net pro­pose en revanche une thérapeu­tique générale­ment sim­ple, où les plantes et les essences aro­ma­tiques, ainsi qu’une ali­men­ta­tion biologique­ment saine, occu­pent entraite­ment de fond la place prépondérante, avec d’autre traite­ment naturels, mécon­nus ou peu con­nus, comme la thérapeu­tique cel­lu­laire ou la néga­ti­va­tion élec­trique. Le pro­duit chim­ique, ne faisant pas par­tie inté­grante de nos cel­lules, est pour elles un poi­son. C’est donc aux médi­ca­tions naturelles et aux ali­ments naturels qu’il con­vient de faire appel, tant pour soigner que pour prévenir.

«Doc­teur Nature» est le livre de sagesse et de rai­son des­tiné aux mil­liers de patients du XX° siè­cle qui vivent dans la pol­lu­tion général­isée et l’empoisonnement quotidien.


valnetphyto

Phy­tothérapie — Traite­ment des mal­adies par les plantes

Jean Val­net

Le doc­teur Jean Val­net est actuelle­ment con­sid­éré comme l’un des plus grands spé­cial­istes de la médecine par les plantes. Ses ouvrages font autorité et sont dif­fusés dans le monde entier. En France, on les trouve aussi bien dans les fac­ultés que dans les bib­lio­thèques munic­i­pales, chez les pro­fes­sion­nels comme dans de nom­breux foyers.

Ancien médecin et chirurgien des armées, le Doc­teur Val­net a tou­jours soigné par les plantes. En Indo­chine, chirurgien de l’antenne chirur­gi­cale n°1 au Tonkin de 1950 à 1953, il pen­sait les blessés avec des solu­tions aro­ma­tiques en obtenant des résul­tats générale­ment bien supérieurs à la moyenne.


valnetlegumes

Traite­ment des mal­adies par les légumes, les fuits et les céréales

Jean Val­net

On sait que l’alimentation de l’homme com­porte des sucres, des graisse et des pro­téines (ou pro­tides, qui de manière erronée furent longtemps syn­onymes de vian­des ou de pois­sons). Les diverses vit­a­mines et élé­ment cat­aly­tiques indis­pens­ables se trou­vent dans une ali­men­ta­tion var­iée don­nant une large place aux légumes, céréales et aux fruits.


valnetaroma

Aro­math­érapie

Doc­teur Jean Valnet

Affirmer que la phy­tothérapie et l’aromathérapie sont syn­onymes de panacées serait com­met­tre la même grossière erreur et l’imposture aux­quelles se livrent les incon­di­tion­nels de la chimie de syn­thèse. Mais que l’usage raisonné de ces traite­ments améliore ou guéris­sent la presque total­ité de nos mis­ères, qu’ils représen­tent un traite­ment de fond indis­pens­able, comme l’est une ali­men­ta­tion saine et équili­brée, ne devrait faire depu­uis longtemps plus de doute pour personne.


messegue nature

C’est la nature qui a raison

Mau­rice Mességué

Dès que l’on parle des herbes, on touche à un roy­aume mys­térieux que beau­coup de gens hési­tent à abor­der. La phy­tothérapie appa­raît aujourd’hui comme une sci­ence bizarre, proche de l’alchimie. Et pour­tant rien de plus sim­ple que les «sim­ples», si l’on peut dire. Nos ancètres en con­nais­saient les secrets sans avoir fait des études de botanique ni de médecine. Il ne faut donc pas avoir de com­plexes à ce sujet. On peut facile­ment retrou­ver des vérités sim­ples comme en pos­sé­daient toutes les maîtresses de mai­son qui con­fec­tion­naient elles-​même tisanes, gar­garismes et cat­a­plasmes pour leur petite famille.


morelphyto

Traité pra­tique de phytothérapie

Doc­teur Jean-​Michel Morel

Cet ouvrage éru­dit situe la place de la phy­tothérapie dans l’arsenal thérapeu­tique et présente ses réelles indi­ca­tions par rap­port à la thérapeu­tique majori­taire. L’auteur cherche tout d’abord à fournir de nom­breux argu­ments devant inciter à recourir aux plantes médic­i­nales en pre­mière inten­tion, face à une majorité de patholo­gies courantes. Puis dans une pre­mière par­tie, il présente les préal­ables indis­pens­ables à la con­nais­sance, la pre­scrip­tion et l’utilisation des plantes-​médicaments; il développe les notions de ter­rain, détaille les principes act­ifs et leurs pro­priétés. Dans la sec­onde par­tie l’auteur expose la plu­part des patholo­gies courantes ren­con­trées à son cab­i­net et leur prise en charge phytothérapique.


trebenbondieu

La Santé à la Phar­ma­cie du Bon Dieu

Maria Treben

A une époque où la plu­part des gens s’éloignent de plus en plus d’un mode de vie naturel et où les mal­adies les men­a­cent parce-qu’ils n’ont pas adopté la bonne atti­tude envers la vie, nous devri­ons revenir vers les plantes médic­i­nales que Dieu dans sa bonté nous offre depuis la nuit des temps.


hildegarde

Les remèdes de santé d’Hildegarde de Bingen

Paul Fer­ris

Hilde­garde de Bin­gen, abbesse vivant au XII°siècle, poétesse et musi­ci­enne, est con­sid­érée aujourd’hui comme la pre­mière véri­ta­ble phy­tothérapeute moderne.


secrets

Secrets et ver­tus des plantes médicinales

Sélec­tion du Reader’s Digest

La France qui détient peut-​être le record de con­som­ma­tion de médica­ments par habi­tant, con­naît depuis quelques années un renou­veau d’intérêt extra­or­di­naire pour les plantes médic­i­nales. Ce fait n’est pas l’un des moins trou­blants, mais il faut l’accompagner d’une autre con­stata­tion: à cause de l’engouement éton­nant qu’elles sus­ci­tent, les plantes médic­i­nales ont aussi donné nais­sance à une vague de spécu­la­tions pseudo-​scientifiques sans précé­dent. Par­al­lèle­ment aux décou­vertes innom­brables effec­tuées dans le secret des lab­o­ra­toires, décou­vertes qui man­i­fes­tent à quel point cer­taines plantes, cueil­lies et util­isées dans des con­di­tions par­ti­c­ulières, sont supérieures aux médica­ments de syn­thèse, le fleurisse­ment des char­la­tants était inévitable.

Le présent livre, sans être une ten­ta­tive de démys­ti­fi­ca­tion, a été réal­isé suiv­ant des méth­odes sci­en­tifiques, avec des auteurs spé­cial­isés qui ont su met­tre la pré­ci­sion de leurs con­nais­sances au ser­vice du grand public.


medecinsetsorciers

Médecins et Sorciers

Tobie Nathan et Isabelle Stengers

Ce livre est com­posé de deux textes qui inter­ro­gent, en par­al­lèle, les thérapeu­tiques tra­di­tion­nelles — essen­tielle­ment en Afrique — et la médecine sci­en­tifique. Les auteurs pro­posent de pren­dre au sérieux les tech­niques basées sur la div­ina­tion, la sor­cel­lerie, la fab­ri­ca­tion de fétiches, sans plus les opposer à la ratio­nal­ité mod­erne. Ce ne sont pas les patients qui doivent être étudiés et com­parés, mais les thérapeutes, avec leurs out­ils, leurs théories, leur pen­sée tech­nique, leurs con­cepts et, surtout, les êtres sur­na­turels mis en œuvre par leurs procédés. L’objectif com­mun du psy­cho­logue et de la philosophe est de nous obliger à repenser le rap­port entre les dif­férents mon­des. C’est à cette seule con­di­tion que l’on pourra jeter les bases d’une psy­chopatholo­gie enfin scientifique.


bach

La Médecine de l’Âme du Dr Edward Bach

Léon Renard

Le doc­teur Bach, émi­nent homéopathe lon­donien de la pre­mière moitié du XX° siè­cle, est le père des fameux élixirs flo­raux, adop­tés depuis par des prati­ciens de la santé aux qua­tre coins du monde. Con­sid­érés comme des remèdes vibra­toires purs, ils per­me­t­tent de traiter avec suc­cès des désor­dres émo­tion­nels, physiques, éthériques et astraux. Ainsi les élixirs agi­raient sur des trou­bles hérités d’incarnations antérieures. Ce large spec­tre d’influence en fait une médecine à part entière, véri­ta­ble­ment holistique.

La Médecine de l’Âme du Doc­teur Edward Bach nous livre l’espoir qu’un jour l’être humain se dégagera de sa con­di­tion présente et retrou­vera un état d’harmonie avec lui-​même et avec l’univers.

Léon Renard a réussi, avec cet ouvrage, un véri­ta­ble guide pra­tique qui per­me­t­tra à cha­cun d’utiliser le plus effi­cace­ment pos­si­ble les remèdes flo­raux du Dr Bach.


apitherapie

Les bien­faits de l’apithérapie

Cather­ine Ballot-​Flurin

Venin, miel, pollen, gelée royale, propo­lis, cire… Pour toute la famille, ce guide explique com­ment utiliser les pro­duits de la ruche et prof­iter de leurs bien­faits au quo­ti­dien. Pra­tique, il con­stitue un véri­ta­ble outil de décou­verte et d’initiation à l’apithérapie. Com­plet, il délivre des recettes dans les domaines de l’alimentation, de l’hygiène, de la beauté et de la santé.

grimoire